Danger d'avalanche

pour éliminer l'effet de surprise
pour diminuer le risque, sur des bases claires
pour éviter totalement le danger, si c’est le but
… et surtout
pour prendre conscience de la part d'imprévisible


Danger d'avalanche : 6 paramètres à surveiller

Selon votre niveau, du débutant...
Élévation de température, fonte
Élévation de température, fonte
Surcharges nouvelles : accumulation par le vent, neige fraîche, pluie
Surcharges nouvelles : accumulation par le vent, neige fraîche, pluie
Couche fragile enfouie ?
Couche fragile enfouie ?
...au plus expérimenté

Danger d'avalanche : 4 modes de vigilance

Mode détendu

pas de signe de danger
VIGILANCE NORMALE
pas d’avalanche possible dans le secteur
Mode détendu

Mode méfiant

signe(s) de danger identifié(s)
ÉVITER LE DANGER
avalanche possible là-bas
Mode méfiant

Mode alerté

signe(s) de danger identifié(s)
DIMINUER LE RISQUE
avalanche possible ici
Mode alerté

Mode hasardeux

signe(s) de danger identifié(s)
IMPOSSIBLE DE DIMINUER LE RISQUE
avalanche possible ici
Mode hasardeux

Mécanismes de déclenchement des plaques
Ce qu’on peut voir en faisant « joujou » avec la neige

Couche fragile enfouie

Video Identification sommaire par sondage au bâton. Confirmation (ou pas) par « tap test ».

Amorce de rupture

Video « Tap test » (on tape sur une pelle posée sur une colonne découpée).
Video

Désagrégation de la couche fragile

Comportement de la couche fragile avant et après le « tap test ».

Propagation de rupture

VideoVideo Amorce de rupture à la scie sous un long bloc pré-découpé, ou en tapant en surface.

Rupture de la plaque et glissement

La « plaque » proprement dite doit se rompre avant de glisser, si le bloc n’est pas pré-découpé.

Effet de «pont » (bridging index)

Video On combine l’épaisseur des couches de neige (cm) au dessus de la couche fragile, avec leur dureté (1 à 5). Seuil critique estimé empiriquement à 130.

Surcharge de neige

Observer l’amorce et la propagation de rupture avec des charges variables de neige.