Avalanche - orientation N Avalanche Val d'Aoste, Depuis le Col san Carlo

11 December 2022 11.30
Photo non disponible
Avalanche Val d'Aoste, Depuis le Col san Carlo - Photo 1 - © Jean Annequin
6 photos © Jean Annequin
Au parking à 9h30 nous sommes seuls. Il y a 40cm de neige fraiche. Une voiture immatriculé suisse arrive. 3 randonneurs en sortent. Je ne les connais pas. Un semble être un guide sans logo. Nous allons boire un café au resto en face. Le groupe de 3 personnes partent devant. Ils s’arrêtent pour enlever leur doudoune, nous doublons. Nous nous arrêtons à notre tour pour enlever une couche, ils repassent devant. Je me demande si celui qui est devant est guide.

La neige est froide et poudreuse. Une trace sur le chemin est faite. On croise deux traces de descente qui coupent la trace. Dans un lacet je me rends compte que le talus au-dessus est parti. Une cassure de 30cm. Un indice que je note. La trace s’arrête, le groupe de devant commence à tracer. Leur choix me convient. Nous suivons et je propose de relayer. Un whoum. Un peu au-dessus, je prends le relai. Un deuxième whoum. Les pentes sont douces et l’on joue sur les microreliefs peu chargés pour moins tracer. Sur la gauche une pente est partie. Une trentaine de mètres de haut, une cassure de 20/30cm. Nous restons sur la droite dans des pentes douces et sans pente au-dessus.

L'autre groupe repasse devant. Un autre whoum. Il décide de tracer entre les rochers versant Nord de la crête. Il m’a dit qu’il est venu très souvent sur cet itinéraire. C’est mon cas aussi. Peut-être une quinzaine de fois. Au bout de cette traversée entre les cailloux, il décide de remonter une combe jusqu’à l’arête. Cette combe fait des loupes de neige formées par le vent. Après trois mètres derrière lui, je réalise que je me fais emmener et que cela ne me plait pas. Je lui dis que je n’ai pas envie d’aller là et préfère passer dans les zones 50m à gauche parsemées de cailloux avec 10cm de neige. Je remonte cette pente sereinement. Mais je l’observe et le triangle de neige au-delà de la combe qu’il remonte m’inquiète. Je le connais. Normalement en bonne conditions, on suit l’itinéraire qu’il emprunte, puis arrivés au petit col en haut de la combe, on traverse ce triangle pour basculer versant sud et rejoindre le sommet. Rien de difficile, juste logique. Mais ce triangle fait une centaine de mètre de haut et est raide (+ de 30°).

Je l’ai aperçu plus bas avant la traversée versant Nord et je me suis dit que nous nous arrêterons avant car ce ne sera pas possible de le franchir. En sortant de cette pente légèrement enneigée et caillouteuse, j’informe la personne avec qui je suit que nous nous arrêtons là. Au-dessus c’est impossible pour moi de continuer.

A ce moment-là l'autre leader commence à traverser. Il est déjà en appui sur la pente raide. Et la je n’ose pas lui dire que je ne le sens pas. La pente au-dessus de lui se fracture en bloc et glisse rapidement et je le vois partir derrière des blocs de rochers dans de la neige qui glisse.

Par réflexe je sors mon DVA. accélère vers là où je l’ai vu disparaitre (trace légèrement descendante en diagonale). Mon DVA m’indique 5 puis 8 puis 12 puis 20, je réalise qu’une personne n’a surement pas encore passé son DVA en mode réception. Cela ne m’inquiète pas car le dépôt n'est pas large et je suis sûr de capter son signal en me rapprochant. Je regarde le dépôt et j’ai le temps de me dire « cela va être dur vu la quantité de neige » Au moment où je vois 5 sur mon DVA, j’aperçois une main dépasser. Je file dessus, déchausse mes skis, dégage son bras, gratte avec ma main et arrive à son visage, il me parle. Il est conscient, orienté, et ne ressent aucune douleur.

Je sors ma pelle et commence à le dégager entièrement. Ses skis reliés à des leash sont tendus et difficiles à libérer des chaussures (leash en accordéons). Dégagé et debout il ressent une petite gêne à la hanche et au tibia droit. Il pense avoir tapé un caillou. Nous réalisons qu’il a perdu ses bâtons. Avec la pelle, je cherche et en trouve un seul.

Je propose que nous redescendions ensemble.

La descente se passe sans soucis
Observator: Jean Annequin
1766 views

Avalanche characteristics

2400 m. ? m.
Characteristic
Wind slab
Main origin
Ski touring, uphill
Snow quality
Hard dry

You have more information about this avalanche? Contact us

Conditions

Danger

Image indice de danger 3 - MARQUE


In the same period

In the same area

To better understand

Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaine Youtube