Avalanche - orientation N Avalanche Ecrins, Couloir Narreyroux

15 mars 2018 15:30
Pour commencer, j'avais raté quelques belles chutes de neige au cours des dernières semaines. Pour diverses raison: voyage d’affaire, naissance de mon deuxième enfant, ma fille a m’occuper et de mon travail sur ordinateur. Je n’ai pas pu skier autant que je le souhaité. En conséquence, j'avais manqué quelques super jours de poudre. Voyant toute cette neige tomber jeudi dernier, j’étais donc sur-motivé.

Nous avons décidé d'aller à Puy Saint Vincent, l’un de nos terrain de jeux favoris. Dans les forêts, il est possible de skier en relative sécurité malgré un risque élevé d'avalanche. La neige était parfaite. Nous profitions comme il se doit de cette belle poudre qui vole dans nos visages. Nous connaissons le terrain sur le bout des doigts. La neige nous a semblé stable, et nous sommes restés loin des pentes raides. Mais petit à petit, au fil des runs, nous avons pris de l’assurance ... Peut-être trop.

Pour trouver de la neige complètement vierge, nous connaissons une ligne à travers quelques buissons. Ensuite, nous arrivons sous une pente un peu plus dangereuse (risque d'avalanche qui vient du dessus, pas de déclenchement), mais cela ne prend que quelques secondes pour revenir à une forêt plate et sans danger. Je veux accélérer afin d’être le moins longtemps possible sous cette pente dangereuse. Je me suis donc retrouvé hors de cette zone de danger et j'ai ensuite traversé à droite. Mais ...

Je ne pensais pas que les avalanches pouvaient venir de la droite. Avant que je ne le sache, mes jambes étaient prises dans la neige et je me suis retrouvé sous l’avalanche un court laps de temps. J'ai immédiatement senti que quelque chose n'allait pas avec mon bras droit. Je ne pouvais plus le soulever. Je me suis débattu et ai essayé de rester au-dessus. Bien sûr, toutes sortes de pensées désagréables me traversaient la tête. Heureusement, j'ai continué à flotter.

Bien sûr, je pense à cet accident. Personnellement, je peux clairement signaler quelques erreurs:

J'étais trop motivé, trop excité et après coup j'ai pris trop de risques:
Je connais par coeur les pentes où nous avons skié. Je sais où se trouvent les points les plus dangereux, j’ai donc chercher les limites. Je n'aurais probablement pas skié la même pente si c'était en territoire inconnu. Certainement pas avec le risque élevé d'avalanche de ces derniers jours. La plus grosse erreur!
Sachant cette descente hors-piste très souvent tracée, je me suis senti en sécurité;
J’ai sous-estimé le terrain (trop familier), j'ai aussi fait l'erreur de ne pas vérifier ma poignée d'airbag avant de skier.
J'ai sous-estimé la petite pente située au-dessus de moi d’où l'avalanche s'est détachée. Surtout avec la quantité de neige.
Observateur : Rogier van Rijn

Caractéristiques de l'avalanche

2000 m. 1870 m.
Origine principale
Skieur hors piste
Qualité de neige
Sèche poudreuse

Vous avez plus d'informations sur cette avalanche ? Contactez-nous

Conditions à cette période

Indice de danger du bulletin

Image indice de danger 4 - FORT


A la même période

A proximité

Pour mieux comprendre