Avalanche - orientation NW Avalanche Belledonne, secteur Le Ferrouillet, Lac de Crop

04 mars 2018
Photo non disponible
Avalanche Belledonne, secteur Le Ferrouillet, Lac de Crop - Photo 1
2 photos © Thomas Quillet
"Mon partenaire et moi étions partis pour une goulotte à la Scia. Approche par le GR, le lac puis le Habert d'en haut. Le couloir de la virgule était bien purgé. Approche et pentes étudiées sur IGN.
BRA pas si pire (risque 2 sous 1800m, évoluant en risque 3 au-dessus) mais sur place on était conscients que le risque local était plus élevé. Le transport de neige du matin était bien visible.

A 10h40, je franchis une bosse, et descends quelques mètres pour atteindre un petit plat au pied d'un « coup de cul » en face, qui est plus raide que ce qu'il semblait de loin, et peu engageant. Au-dessus, à ma droite se trouve une contrepente du Ferouillet, à environ 30°, avec quelques arbustes. Je trace quasiment sur le plat pour éviter de couper cette pente, mais mon poids a dû malgré tout tirer la couche de neige soufflée du matin, instable sur 30 cm environ. Alors que j’arrive à la moitié du replat, cette pente se décroche 30m plus haut, sur 80m de large. On avait 20m de distance de sécurité à ce moment là, ça n'a pas suffi et nous avons été tous les 2 emportés. J'ai été enseveli jusqu'au épaules, mon ami totalement sous 1.6m (2m d'après le DVA) de neige.

Je me suis libéré en 5 minutes, ça demande beaucoup de force. J'ai entamé la recherche DVA mais je n’ai sur le coup pas pensé à éloigner mon téléphone portable. J’ai cherché à dégager les voies respiratoires de mon ami avant d’appeler les secours, puis j’ai changé d’avis, j’ai interrompu la recherche et j’ai appelé les secours.
Pendant la recherche, mon DVA a « bloqué » à 4m de distance, impossible de faire descendre l’affichage, même en tournant l’appareil et en essayant les 4 directions. Ca s’est prolongé pendant 4 minutes puis l’appareil s’est remis à fonctionner correctement. J’avais mon téléphone sur moi, ce qui a pu avoir un impact. La recherche DVA + appel aux secours m’ont pris 10 minutes au total.
Ensuite, trouvé mon ami au sondage, dégagement de sa tête en 5-10 minutes. Il était inconscient mais respirait. Les CRS montagne sont arrivés 10 minutes plus tard.
Ensuite, il a fallu encore 40 minutes et 4 sauveteurs + médecin pour dégager totalement mon ami. Mon ami est descendu à 27°C. Bien que j’ai réussi à lui éviter l’étouffement, je n’aurais pas pu empêcher l’hypothermie seul. Un grand merci aux secouristes."

L'ensemble du récit se trouve sur Camp to Camp dans le lien ci-dessous.
Lien vers une autre description
Observateur : Thomas Quillet

Caractéristiques de l'avalanche

1920 m. ? m.
Origine principale
Skieur rando. descente

Vous avez plus d'informations sur cette avalanche ? Contactez-nous

Conditions à cette période

Indice de danger du bulletin

Image indice de danger 3 - MARQUE


A la même période

A proximité

Pour mieux comprendre