Avalanche Queyras, secteur Col des Portes, Départ du Laus - Casse des Oules - 25/12/2016

Nous avons complètement sous-estimé le risque de formation de plaque à vent au cours des dernières 36 h, alors que nous avions randonné à proximité deux jours avant (col de Chaudemaison depuis Le Laus). En outre, nous ne nous sommes pas donné de consignes entre nous avant d’engager la descente, même si aucun d’entre nous n’aurai eu l’idée de s’aventurer dans les pentes raides. J’avais plutôt pensé descendre à l’aplomb du col, dans un petit couloir parsemé de rochers où la neige avait déjà coulé et qui me semblait à l’abri des grandes pentes qui descendent du sommet de Rochebrune. Mais le risque de toucher les cailloux était marqué et tout le monde n’est pas à l’aise dans ce genre de passage étroit. Par facilité, le groupe s’est engagé dans la traversée de montée et a poursuivi quelques mètres pour gagner une zone de neige durcie et dégagée de roches. Nous nous sommes trop rapprochés de l’axe de la pente, qui plus est à plusieurs, et l’avalanche s’est déclenchée aux premiers virages sautés… Heureusement nous étions en bordure de la coulée et un replat providentiel a stoppé la branche dans laquelle moi-même et un ami étions embarqué. Nous ramions en surface pour sortir de l’avalanche en rive gauche mais ce n’était pas facile avec les skis embarqués par la neige… 3 autres personnes avaient déjà descendu quelques virages et nous attendaient sur le replat situé sous le col. Une 4ème personne n’avait pas encore engagée la descente et a pu reculer sans être embarquée. Autre chance énorme : personne ne nous suivait, car la trace de montée a été balayée par l’avalanche… C’est seulement ensuite que nous sommes rendu compte de l’ampleur de l’avalanche lorsque nous avons vu qu’elle avait poursuivi son déplacement beaucoup plus bas et que nous avons découvert sa largeur… On peut faire l’hypothèse que les pentes beaucoup plus larges situées plus à l’ouest sous la partie sommitale pourraient très bien partir également… Ce qui a renforcé notre décision d’informer la communauté montagnarde de cette avalanche.<br> Voir également le document en lien du récit rédigé le 03/01.

PhotoVoir l'avalanche sur data-avalanche.org